Conseils pour membres via nos antennes de consultation
En étant membre de l’OSP, vous avez droit à une consultation gratuite.

Hotline 0900 567 048 Lundi et jeudi, 09-12h CHF 2.90/Min.

 

Le contenu de la discussion peut être inscrit dans un protocole interne et confidentiel par égard à un nouveau contact.

Mercredi, 10. Mai 2017

Sondage: Que savez-vous des biobanques?

Auteur: Stephan Bader | Catégories: Actualités, Politique de la santé

Nous vous remercions de bien vouloir consacrer 15 minutes de votre temps pour remplir notre questionnaire sur ce sujet essentiel. Merci !

Les biobanques qui collectent à des fins d’analyse des données et des échantillons biologiques humains gagnent rapidement en importance. Dans les congélateurs des biobanques reposent un grand nombre de fluides corporels de patients, par exemple du sang, de l’urine ou des échantillons biologiques, avec leurs données personnelles. 

Il est urgent d’adopter des standards obligatoires de sécurité et de qualité qui s’appliquent à toutes les biobanques. Mais que savent aujourd’hui les patients des biobanques et quelles sont leurs expectations?

Franziska Sprecher, membre du Conseil de fondation de l’OSP et professeur assistante à l’Université de Berne, a voulu en avoir le cœur net et a élaboré un questionnaire pour collecter ces informations. Ce questionnaire a été perfectionnée par l’Interface sciences-société de l’Uni Lausanne en partenariat avec l’OSP, la Fédération Romande des Consommateurs (FRC), la Fédération Suisse des Patients (FSP) et la Swiss Biobanking Platform (SBP).

Nous vous remercions de bien vouloir consacrer quelques minutes de votre temps (15 min.) pour remplir notre questionnaire sur ce sujet essentiel. Merci !

> Remplir le questionnaire maintenant

Les réponses sont anonymes et seront traitées de manière sécurisée. Les résultats seront publiés dans le magazine de la FRC et portés à la connaissance des divers acteurs, tant politiques, juridiques, qu’institutionnels, concernés par les biobanques et par le développement de la médecine ou santé «personnalisée».

Informations supplémentaires

Avant de remplir le sondage, voici quelques informations supplémentaires sur les biobanques et la médecine/santé personnalisée :

  • Une biobanque est une entité qui collecte et conserve des échantillons biologiques (sang, tissu ou autres liquides corporels) en lien avec des données issues du dossier médical à des fins de recherche. Ces recherches incluent souvent une analyse génétique. Elles peuvent avoir un but préventif – par exemple en identifiant les gènes qui sont à l’origine d’une maladie ou qui contribuent à préserver notre santé – ou thérapeutique – par exemple en développant de nouveaux médicaments ciblés sur le profil génétique des patients.
  • La médecine personnalisée est aussi appelée médecine « de précision », « ciblée » ou « individualisée ». Elle se développe grâce aux progrès technologiques réalisés dans l’analyse des gènes et dans la gestion informatisée des données. Elle vise à « personnaliser » les interventions médicales en se basant sur le profil génétique des patients, mais aussi en prenant en compte les autres données de santé, par exemple en lien avec l’alimentation, l’activité physique, le sommeil, ou encore l’exposition à des polluants.
  • La génomique fait référence à la science qui s’intéresse aux gènes des individus. Les gènes sont transmis de génération en génération et déterminent en grande partie l’apparence des individus, leur sexe, mais aussi leur risque de développer certaines maladies.

> Remplir le questionnaire maintenant

> Plus sur le thème des biobanques sur le site de l’OSP

Pour plus d’informations, vous pouvez aussi consulter les liens suivants :
https://www.frc.ch/la-necessite-de-creer-une-loi-pour-les-biobanques/
et https://www.letemps.ch/dossiers/santepersonnalisee

Pour toute question concernant le sondage ou ses résultats, n’hésitez pas à nous contacter aux adresses suivantes :
nolwenn.buhler@unil.ch
Alain.Kaufmann@unil.ch



Weitere Beiträge unter: Actualités, Politique de la santé

Mardi, 26. Novembre 2019

Nouveau service de médiation de médecine empirique

Auteur: OSP / sb | Catégories: Actualités, Services

En coopération avec le Registre de médecine empirique RME, l’OSP se mobilise pour la protection des patients dans la médecine complémentaire et alternative. Grâce à cette coopération, les patients de thérapeutes titulaires du label de qualité RME peuvent désormais s’adresser à l’OSP s’ils souhaitent un interlocuteur neutre. Le label de qualité RME est le sceau […] plus …

Vendredi, 1. Novembre 2019

Antenne de consultation de Genève fermée

Auteur: OSP / sb | Catégories: Actualités

L’antenne de consultation de l’OSP à Genève a été fermée en raison de restructurations en matière de personnel. Les personnes en quête de conseils issues de cette région pourront s’adresser à notre antenne de consultation de Lausanne. plus …

Samedi, 26. Octobre 2019

Enfin un accès facilité au cannabis médical – un succès dû aussi à l’OSP

Auteur: Dr Daniel Tapernoux, membre de la direction de l’OSP | Catégories: Actualités, Politique de la santé

L’accès aux traitements à base de cannabis médical va être facilité. Le projet de modification de la loi sur les stupéfiants prévoit que les patients pourront se faire prescrire des traitements à base de cannabis directement par le médecin. Aujourd’hui, ce type de traitement exige une auto- risation exceptionnelle de l’Office fédéral de la santé […] plus …

Lundi, 25. Mars 2019

«Smarter Medicine»: Plus de medecine ne signifie pas toujours plus de santé!

Auteur: OSP / Smartermedicine.ch | Catégories: Actualités, Politique de la santé, Publications

L’OSP s’engage dans l’initiative «smarter medicine» qui souhaite sensibiliser le public au fait qu’en médecine et pour certains traitements, moins peut parfois signifier plus de qualité de vie pour les personnes concernées. Le concept de «smarter medicine» se base sur l’initiative américaine «Choosing Wisely» qui remporte un grand succès et qui a pour but non […] plus …

Vendredi, 1. Mars 2019

Trop de médecine? De la difficulté à trouver la juste mesure

Auteur: Annina Hess-Cabalzar Présidente de l’Association (des donateurs) OSP | Catégories: Actualités

«Nous devons préserver autrui d’un excès de médecine.» – «Les coûts sont moindres lorsque le médecin de famille occupe une place importante.» – «Des soins médicaux en grande quantité ne sont pas synonymes de meilleure santé.» Ces déclarations ont été formulées par le professeur Thomas Rosemann, directeur de l’Institut de médecine de famille de l’Université […] plus …